Les membres du  Conseil d'Administration de DFAM03 se sont réunies ce 15 Juin 2009 à TRONGET

Un déjeuner au restaurant "Le Commerce" de TRONGET suivi d'une petite "pause photo de groupe" en vue de la prochaine élaboration d'une plaquette a permis aux présidentes des GFDA de l'Allier de partager quelques moments de convivialité avant de très vite replonger dans une ambiance de travail très studieuse.

Les missions de DFAM, définies lors de la formation "vie de groupe, responsabilité " en avril dernier ont été rappelées. Les membres du Conseil d'Administration ont alors réfléchi aux actions qu’elles aimeraient mettre en place, en cohérence avec ces missions.

L’association souhaite : 

*valoriser l’image de la femme en agriculture 

*favoriser le bien-être des femmes 

*favoriser l’échange d’expériences entre agricultrices 

 

Un Projet Global s’est progressivement dessiné. 

Thème retenu :   "La place de la femme en agriculture » 

Ce projet s’articulerait autour de trois grandes étapes : 

1/ Etat des lieux :  sous la forme d'une enquête ou questionnaire écrit

Au préalable, un état des lieux est apparu nécessaire pour connaître la situation actuelle des femmes dans l’agriculture, dans d'autres départements, en Auvergne, voire à l’échelle de plusieurs autres régions françaises. Il s'agit donc de connaître ce qui existe, c'est à dire d'établir une base de données ou un recueil d’expériences et de témoignagesqui serviront ensuite d' espace d’échange entre les agricultrices de l'Allieret les agricultrices irlandaises.

Qui est l’agricultrice d’aujourd’hui ?
Quelle est la place des agricultrices dans leur métier ? Quels sont leurs parcours, leurs formations et  leurs compétences ? 
Quelles tâches effectuent-elles sur l’exploitation ?

Quelle est la répartition de ces tâches ? Comment perçoivent-elles leur rôle dans la société ? Quelles sont leurs perspectives d’avenir ? 

Quelle est leur implication dans leur profession, quelles sont leurs conditions de travail, leurs statuts, leurs droits?  Quelles implications locales, quels engagements de ces femmes dans leur vie extraprofessionnelle ?

Comment  vivent elles les relations humaines au sein de leur exploitation,de leur structure ménagère : avec leur mari, enfants, gendres et belles-filles, beaux-parents, salariés… 

 

Des restitutions, des échanges entre agricultrices enquêtées pourraient se dérouler pour approfondir les résultats. 

2/ Un séjour professionnel en Irlande  

Un voyage d’études sur le thème "la place des femmes dans l'agriculture irlandaise" pourrait être envisagé à l'automne 2010. 

 

Les agricultrices françaises se baseront sur les résultats des enquêtes réalisées pour présenter la situation en France et recueillir des témoignages sur la manière dont la situation est vécue en Irlande. 

Autant de questions aussi diverses que : la répartition homme-femme ou le taux de féminisation dans le secteur agricole en Irlande, le travail des femmes ou la répartition des rôles et des tâches au sein de la famille sur les exploitations irlandaises, quelles sont leurs activités et leurs conditions de travail ? l’image de l'agricultrice, ses droits, son statut agricole et social ...Autant de pistes de réflexion...  

3/ Communication autour du projet 

Communiquer les résultats de l’étude, de l’état des lieux (réponses aux questionnaires-statistiques…)

Recueillir et diffuser les témoignages d’agricultrices françaises et irlandaises

Support écrit, Compte rendus du voyage, Exposition photos, diaporama

Echanger sur les outils et méthodes expérimentés dans les différents échanges 

 

**La candidature "Innovation sociale" lancé par la MSA Auvergne sur l’année 2009  s'intégrerait naturellement, logiquement à ce projet et ce de plusieurs manières : 

  • par les actions menées par le groupe DFAM pour réaliser l'état des lieux (enquêtes, questionnaires, échanges, meilleure ouverture aux problématiques sur le secteur agricole, ...)

  • par les éventuels partenariats avec de nombreux acteurs du monde agricole voire rural  (les groupes féminins, Trame, Conseil Général, ENITA, CIDFF, MSA...)  ceci dans le but de participer à une démarche de redynamisation du milieu rural et surtout de création de lien social. 

Il est ainsi proposé dans ce projet de mener des réflexions autour de trois axes qui ont amené la création de trois groupes de travail: 

Les membres du CA de DFAM03 tiennent à remercier Mesdames Anne Roussat,-Chef de service de la direction aménagement du territoire chargée des fonds européens au Conseil Général de  l'Allier- , Anne Gaëlle Morice -Service Stratégies territoriales et Coopération Internationale Direction de l'Aménagement du Territoire Conseil Général de l'Allier-, Frédérique Rose Ingénieur Trame et Madame Bernadette Olivier,membre de la commission voyage en Lituanie de la Section Féminine qui les accompagneront dans la construction et la mise en place du projet. 

Membres présentes : Isabelle Gagnol, Martine Bessaie, Madeleine Besson,Martine Bougerol, Marie Odile Giraudon,Christine Cury, Elizabeth Grad, Béatrice Sommeiller, Michèle Debord, Nicole Morand, Isabelle Giraud,  Excusées Isabelle Amour, Denise Reure.