"Dis-moi qui tu es ? DFAM te dira qui nous sommes"...

click_sur_les_liensMSA La place de la femme en agriculture   
Chambre d'Agriculture de l'Allier
FNGEDA CER France 

mise_en_reseau_reussie_Depuis plus d'un mois maintenant, les agricultrices et les femmes du monde rural  - chefs d’exploitation, conjointes collaboratrices, salariées sur l’exploitation, aides familiales mais aussi femmes d’agriculteurs salariées à l’extérieur ou retraitées du monde agricole…- qui visitent les sites des organismes agricoles cités ci-dessus peuvent accéder  à notre questionnaire "La place de la femme en agriculture" pour une saisie en direct sur Internet ainsi qu'à notre blog.  Des liens sont effectifs sur les sites de la MSA Auvergne,  de TRAME, de la Chambre d'Agriculture de l'Allier . Dans les  centres de gestion  CER France,  plaquettes et questionnaires sont disponibles dans les accueils des différentes antennes  avec des consignes données aux secrétaires pour encourager une remise directe aux agricultrices.

Grâce à ces participations, voire collaborations , nous sommes sûres de pouvoir toucher un plus grand nombre d'agricultrices et ainsi recueillir un plus grand nombre de réponses.
CDe nombreux contacts plus directs ont été pris avec les groupes de développement de plusieurs départements :  dans la Creuse - sur le site du GRAF23, notre questionnaire  est en accès direct et téléchargement - , la Haute Vienne, dans le  Lot et Garonne,  le Puy de Dôme,  la Nièvre et les "Actrices Nivernaises", la Gironde...
CLa presse agricole a répondu présente elle aussi, la revue Bovins Réussir  dans sa page " Féminagri -Les groupements féminins agricoles, lieux de partage et d’action-" a  très bien mis en valeur  notre projet.

Dans les huit GFDA de l'Allier et dans chaque commune, nous avons recensé toutes les agricultrices, (adhérentes ou non) pour leur envoyer  directement notre enquête par courrier : en moyenne  150 questionnaires pour chaque GFDA.
Enfin,  une formation "dépouillement de questionnaires, rédiger une synthèse " agréée vivea est programmée  fin janvier début février 2010 afin de nous aider à rédiger un document présentant et résumant les résultats.
CDes réponses aux questionnaires nous parviennent régulièrement depuis le début du mois de décembre, de nombreux témoignages où l'on dénote à chaque fois beaucoup de sincérité et surtout un énorme besoin de s'exprimer...beaucoup ne souhaitent pas garder l'anonymat et laissent au contraire leurs coordonnées pour être tenu au courant des données recueillies.

L'équipe de DFAM  remercie  tous les organismes
et partenaires pour  l'attention portée au projet,
un intérêt synonyme d'encouragement et de motivation dans notre démarche.

"On ne donne la parole qu'à ceux qui veulent la prendre !".
(Guy Bedos Extrait de Inconsolable et gai )
La parole est  donnée à toutes les agricultrices
et à toutes les femmes du monde rural
                   qui ont envie et besoin de s'exprimer !

         A vous de la prendre !