AG DFAM 03 Intervention François Régis Lenoir 
Une conférence qui interpelle*... 
Des réponses aux questions posées,développées avec brio !
Une autre approche, celle du psychologue voire du sociologue et celle de l’exploitant agricole qui nous parle et nous sensibilise d’autant plus ! 
qui n'a pu que susciter des questions, des commentaires, des réflexions voire des témoignages quant à des expériences personnelles ou professionnelles, quant à des faits vécus dans nos vies familiales ou sociales.

ScreenShot691

ICI Voir le Power Point présentant le
rapport d'activités 2013 et les projets 2014 
et Introduction à la conférence DFAM 03
FRANCOIS_REGIS_LENOIR_AG_2014
Articles et réactions  ICI

AG 26-03-2014 011 AG 26-03-2014 012 AG 26-03-2014 002
E
.S.A.T. Saint Hilaire

AG 26-03-2014 008

Une présence remarquée :
Merci  à  Monique Huger, Marie Allet, Elisabeth Henry et Marie-Ange Rumeau qui  ont respectivement  représenté les groupes  féminins de développement agricole de la Sarthe, de la Haute-Vienne, de la Creuse et enfin du Lot et Garonne. Merci à Didier Sol, coach à la Chambre d'agriculture du Lot et Garonne pour l'intérêt porté à notre démarche. 
Merci à Olivier Tourand Président FNgeda pour son intervention, à toutes les personnes présentes qui ont représenté les organisations professionnelles de notre département, MSA, Groupama, Centre de gestion et Chambre d'agriculture...
De gauche à droite Elisabeth Grad - Michèle Debord -
Marie-Ange Rumeau-
 Monique Huger -Marie Allet
Merci aussi à Didier Sol, coach à la Chambre d'Agriculture du Lot et Garonne qui a fait le déplacement pour nous rencontrer  
 voir en cliquant TRAVAUX & INNOVATIONS NUMÉRO 178 - JUIN 2011
et bien sûr à tous celles et ceux qui participent et nous suivent avec fidélité et enthousiasme  dans toutes nos interventions

Une participation à souligner 
de 12 élèves  de la MFR Limoise accompagnés de leurs moniteurs

ScreenShot692

Quelques mots...forts qui résonnent encore ! 
La "fuite mortifère"  - la "dynamique de vie unipolaire ; la ferme" 
"Le travail n'est pas une valeur morale , mais une valeur sociale", 
le fils agriculteur est-il forcément un travailleur acharné ?? la "spirale du surtravail" !
le "sentiment d'inéquité" - la diversité de la représentation sociale  : "paysans, agriculteur, entrepreneur, agri ou viti-exportateur-"
le  "facteur anxiogène" de la transmission ou la "violence symbolique"du regard du père et des ascendants
 ,
"l'échec inimaginable" du repreneur consciemment ressenti ou non"

l'image de "l'agri-empoisonneur public" ?
Le voisin :  "le solidaire? l'ennemi ? le prédateur?" 
l'engagement, le lien social : " un besoin de relever un défi, une condition nécessaire de développement, un moyen de reprendre le contrôle,un facteur de valeur ajoutée"
Voir "Le premier dictionnaire des risques psychosociaux" Philippe Zawieja, Franck Guarnieri Entrée « Agriculteur » François Régis Lenoir Jean-Jacques Laplante

*1/ Pourquoi diriez-vous que la dimension psychosociale dans le monde agricole est plus altérée que dans d’autres milieux professionnels ?
Existe-t-il et si oui quelles sont donc les spécificités du stress en agriculture ? Quels leviers, quelles pistes préconisez vous pour les contourner ? (prévention primaire)

2/ Quelles réflexions vous inspirent cette pensée partagée par beaucoup de femmes agricultrices :
Pourquoi le « Travail agricole » a-t-il un caractère obsessionnel ? Pourquoi devient-il autodestructeur ?

3/ L’importance du lien et même de l’engagement social dans la lutte contre le mal être en agriculture.
Comment nous mobiliser dans nos villages pour redonner une place à l’humain ?