Nouvelle action de communication  du monde agricole
vers les consommateurs et toute la société

ScreenShot448

DFAM COMM2ScreenShot535

Cliquez sur l'encadré pour plus d'infos
ScreenShot536 

ScreenShot461

L’agriculture passionne et questionne !
Mais
-Un fossé d’incompréhension
 sépare aujourd’hui les agriculteurs des consommateurs, des citadins.

-Le grand public ne comprend pas les « mots »de l’agriculture, le jargon de l’agriculture. 
-Le contact avec la terre se perd !
-Les urbains sont de plus en plus déconnectés de la vie rurale et de l'agriculture. 
-Les images et imaginaires dans l’esprit des citadins ne correspondent plus avec la réalité agricole. Le monde agricole s’est peut-être échappé de ce qui était intimement et historiquement lié à son image. 

-L’agriculture se trouve au carrefour  de trois préoccupations  principales  des consommateurs et de la société : l’alimentation, la santé et l’environnement.

-Les agriculteurs restent sans voix..Ce sont par exemple  les médias - seule source d’information aujourd’hui, des émissions consacrées à l’agriculture ou aux  agriculteurs qui poursuivent un objectif d’audimat ou de course au sensationnel...- qui communiquent à leur place en les instrumentalisant parfois...parti pris, amalgame 

Qui sont les grands perdants, ce sont les agriculteurs !

Le secteur apparaît extrêmement complexe pour une bonne partie de l’opinion ! De nombreuses incompréhensions apparaissent souvent par  manque d'informations et d'explications.L’agriculture a besoin de communiquer pour retrouver sa légitimité.
Partant, de l’ignorance, de la méconnaissance à l'antipathie, à l’incompréhension voire l’hostilité... il n'y a qu'un pas : en témoignent  les forums ... les débats dans les réunions de famille !

Ce qui incite DFAM 03 à penser qu’avec un peu de pédagogie...  
On reste sur notre terrain et on prend par la main le consommateur  et lecteur pour l’aider à comprendre ce qu'est l’agriculture,
comment elle fait partie de son quotidien. 
On se sert de notre expérience et de notre savoir-faire pour aider à mieux  faire comprendre l’agriculture.

Qui mieux que les agriculteurs, ceux qui pratiquent,
ceux qui travaillent dans l’agriculture, peuvent répondre à toutes les questions que tout un chacun se pose ?

ScreenShot466

- de recréer des liens de confiance entre les agriculteurs et les consommateurs, 
- de décloisonner
- de faire  tomber les barrières -de délivrer un message positif, 
- de répondre aux questions simples qui n’ont de réponses évidentes que pour les initiés (agriculteurs) - aux questions des profanes, des urbains, des néo ruraux 

- de mieux faire comprendre et communiquer sur l’Agriculture,
sur la véritable « identité culturelle » des agriculteurs.

- de nous mettre en position de dialogue avec les consommateurs (que nous sommes aussi) et la société par rapport aux grands enjeux : consommation, environnement, santé.

ScreenShot465

Un livre, un manuel voire un guide  pour expliquer notre jargon mais aussi notre culture, nos valeurs et références, notre identité en termes simples.

 


 

ScreenShot489Des membres de DFAM 03 ont participé à la conférence de Patrice Meyer-Bisch de présentation des droits culturels en présence de 150 acteurs publics et politiques (CG 03, CG 63, Conseil Régional d'Auvergne, Pays Vichy-Auvergne...)... De la démocratisation culturelle aux droits culturels : une nouvelle dynamique de sens pour l’action publique 
Pour plus d'e précisions, cliquez sur l'image pour suivre le lien

 

 


 En bref...  LES AGRICULTRICES  DE DFAM 03 vous expliquent leur nouveau projet de livre :

"Un livre pour expliquer à ceux qui connaissent l'agriculture parce que, enfant, ils ont passé des vacances chez leur oncle, agriculteur. Pour ceux qui ont fui la campagne, pour ceux qui n.ont jamais vu de vaches en vrai et de près, pour ceux qui savent, ceux qui ne savent pas, ceux qui croient savoir, ceux qui n’en ont rien à....."

"Vous avez dit : "Jachère, CTE, DPU, assolement, fermage, hectare, lisier, agriculture raisonnée, triticale, génisse, broutard, ivraie, rendement... ? Unités d’azote ? SAU ? Traçabilité ? Vache allaitante ou vache à viande " ? 
L'agriculture a une terminologie propre,
 il faut prêter attention aux mots que l’on utilise. On parle d’« installation » des agriculteurs ! Un mot qui n’est utilisé que dans cette profession !"

"Le citadin sort de la ville , des innombrables ronds-points périphériques, le voici  au cœur de la campagne, au premier plan, un champ de maïs avec une rampe d'irrigation à plein régime , plus loin,  un tracteur épand des pesticides. Bientôt,  n'y aura t-il plus que des grandes fermes ?
Les questions: ne peut-on utiliser moins d'eau, moins de produits chimiques ? Comment conjuguer modernité, réalités économiques et respect de l'environnement

"Ma petite fille prend son petit déjeuner : À l'origine  c'est quoi les céréales du petit déjeuner ?  Le lait ? Les fruits des petits pots de compote ? C’est quoi les épinards surgelés, ou les frites ? Il y a toujours des plantes cultivées, elles-mêmes issues... de semences etc... "

"Comment ce miracle : le lait devient fromage ! "

"Notre jargon est un langage technique comme dans toute autre activité, expliquons le mais expliquons surtout le pourquoi et le comment de notre travail, notre objectif de nourrir les hommes et de vivre de notre travail en respectant les lois, les normes, les contraintes, les animaux, la terre, les hommes..."