ALLIER COTE D OR CHER
- 35  agricultrices des Groupes
Côte-d'Or GEDA des 7 Vallées  - Cher (Sancoins) et 
Allier DFAM 03 
Voir l'album photos ICI

 Découverte et Echanges sur les activités, réalisations et projets respectifs des trois groupes  échanges sur les livres « Je suis agricultrice aujourd’hui »  et "Mal de Terre" / Comment chacune s’est livrée, quel message a été transmis, rédaction, mise en page, édition, promotion...Les risques psychosociaux et Mal de Terre : partenaires, intervention de Pierrette Desrosier- projets à venir de chaque groupe livre sur l'historique des groupes, projet sur les RPS, voyage au Québec ? Nouvelle rencontre ?

allier Cote d'Or Cher 

DSC07580 DSC07588 DSC07578 
Les groupes : Pause convivialité au "Chuchal" à Franchesse, cadre et charme irrésistible !

Cher :  La Chambre d'agriculture du Cher anime depuis plusieurs années déjà, une action en direction des agricultrices du département, intitulée "Femmes actives en agriculture". De cette démarche est né un groupe d'agricultrices qui se réunit  à Sancoins, dans le cadre de formations ou d'ateliers, qui portent aussi bien sur des questions techniques que sur des questions de développement personnel, le fil conducteur de ces actions étant "ma place sur l'exploitation". L'année 2014 a été une période charnière pour le groupe qui a souhaité travailler sur son identité. C'est dans ce contexte de "redynamisation" que les agricultrices du groupe du Cher ont souhaité pouvoir échanger avec le groupe DFAM 03

GEDA DES 7  VALLEES : Dans le nord Côte-d’Or, grandes cultures, polyculture, élevage, vignes (Crémant de Bourgogne) poulets Duc, élevage et cultures bio.

ALLIER COTE D OR CHER 1 

ALLIER COTE D OR CHER2
Marc DE ROOVER La Garde à Limoise-L'unité de méthanisation-

- 3 frères - 3 associés – 6 salariés
- 550 ha
- 600 truies
-120 vaches laitières               Un pari sur l'avenir, un projet d’envergure et une évolution du GAEC De Roover : 

L’unité de méthanisation située à Limoise tourne depuis décembre 2014 - première production d’énergie par méthanisation dans l’Allier - d’une puissance de 150 kWé. Le projet du GAEC de ROOVER  est innovateur, lourd et complexe mais bien pensé et réfléchi depuis presque 10 ans. Les frères de Roover gèrent l’exploitation, Marc est diplômé en automatisme, -sans doute indispensable pour bien comprendre et gérer la technicité des méthaniseurs - il nous présente avec passion et enthousiasme son projet.
-Un projet dimensionné pour répondre aux besoins de l’exploitation et ne pas dépendre de l'extérieur en matières premières,
-un projet pour dégager une diversification des revenus liée à la vente d’énergie. 
Une  boucle bouclée, un circuit fermé : céréales-animaux (vaches-cochons-) valorisation des lisiers et fumiers - méthanisation - digestat épandu sur les cultures, et ainsi de suite... La chaleur générée permet de chauffer l'eau de la salle de traite, les porcheries, la piscine.
Des atouts sur l’exploitation : des « déchets » agricoles (déjections animales et autres matières organiques, menue paille, sorgho en culture intermédiaire en quantité non négligeable sur l’exploitation, suffisamment et constamment (à noter : potentiels méthanogènes très différents faibles pour le lisier, forts pour les résidus de céréales).

DSC07558 DSC07560 DSC07561
              Digesteur - trémie d'incorporation -

La méthanisation en  termes simples : Elle consiste à produire, à partir de matière organique, un gaz ou plutôt biogaz (méthane) et un résidu de traitement appelé digestat. Cette transformation se fait à l’aide d’un digesteur (ou méthaniseur), enceinte fermée (fosse, silo) dépourvue d’oxygène dans laquelle est brassée la matière organique. Ce sont ces conditions qui, à l’aide de bactéries, favorisent la décomposition de la matière à l’origine de la production du biogaz. Les voies de valorisations possibles du biogaz et du digestat sont multiples.
Débouché principal :  

*le biogaz est envoyé dans un cogénérateur qui produit simultanément de l’électricité (rachetée par l’état par le biais d’un contrat sur 15 ans) et de la chaleur
* la production de chaleur ou électricité par le biais de moteur gaz, turbine à gaz…
Concernant le digestat (un fertilisant), il est épandu comme engrais compte tenu de ses propriétés fertilisantes qui ne changent par lors de la digestion.  Les matières organiques utilisables sont les déjections animales (fumier, lisier…), les résidus de cultures (issus de silo, menue paille,…), les cultures (sorgho biomasse, maïs mâle,…), les déchets d’industrie agro alimentaire/GMS (graisses animales et viscères, mélasse, produits alimentaires périmés….), les déchets de collectivités (pelouses, boues de station d’épuration, bio déchets ménagers….). 
Aujourd’hui, la méthanisation permet d’apporter un revenu complémentaire sur l’exploitation agricole mais également de diversifier ses activités, de moderniser ses installations et de s'orienter vers l'autonomie énergétique.

La canardière 
(12 000 canetons -canards de Barbarie blancs - 5 000 femelles -7 000 mâles
provenance Bretagne -sur le site 12 semaines Abattoir Trembly Saône et Loire)
de Céline Fragnon. 

CANARDIERE Céline Fragnon
L'agricultrice nous fait une démonstration de gravure sur verre, son premier métier , sa passion !

Gravure de verre Céline Fragnon 
Merci à Marc De Roover et à Céline Fragnon pour leur disponibilité et qualité de présentation.
A bientôt pour de nouvelles rencontres !