journee-internationale-table-ronde-femmes_4241372

Droits des femmes - Dix propositions pour l'égalité 
Dans le cadre de la Journée internationale des droits des femmes, hier, 70 femmes ont échangé à la préfecture sur l'emploi, la formation, la ruralité, les violences, l'engagement, le sport, la culture, la santé, le social, etc. En sont sorties des propositions concrètes. De tous les âges et de fonctions diverses, 70 femmes ont été invitées par la préfète Marie-Françoise Lecaillon à échanger autour des droits des femmes. © Séverine TREMODEUX 
https://www.lamontagne.fr Mathilde Duchatelle



IMG_0935

IMG_0937

IMG_0941

IMG_0942

IMG_0949

https://twitter.com/Prefet03/status/1103946893778976769 
Lien discours d'Hubertine Auclert par Carole Thibaud -THéâtre des Ilets-

D1JYy0FWsAAT2nO D1JYy0BWwAk6oDi 
Carole Thibaud / Marie-Françoise Lecaillon/ MOULINS : Vendredi 8 mars « Paroles de Bourbonnaises » :  Dfam 03 paticipera aux rencontres et échanges entre Bourbonnaises engagées en faveur de notre territoire A l’occasion de la journée mondiale des droits des femmes, madame la Préfète de l’Allier reçoit cinquante Bourbonnaises remarquables, de tous âges et de tous horizons, invitées à échanger autour des questions importantes pour les droits des femmes : médias, emploi, sport, précarité, violences…

53803559_561371031014659_5477912825324109824_n

D1JYyz8XQAEWuoM 

IWD 2019_FR_InFocus 960x450 arton2573-04ae8

Images tirées des sites http://www.un.org/fr/events/womensday/index.shtml
http://www.allier.gouv.fr/8-mars-2019-journee-internationale-des-droits-des-a2573.html

La Journée internationale des droits des femmes trouve son origine dans les manifestations de femmes au début du XXe siècle, en Europe et aux États-Unis, réclamant des meilleures conditions de travail et le droit de vote. C'est en 1975, lors de l'Année internationale de la femme, que l'Organisation des Nations Unies a commencé à célébrer la Journée internationale des femmes le 8 mars. Le 8 mars est une journée de rassemblements à travers le monde et l'occasion de faire un bilan sur la situation des femmes. Traditionnellement les groupes et associations de femmes militantes préparent des événements partout dans le monde pour :

  • fêter les victoires et les acquis
  • faire entendre leurs revendications 
  • améliorer la situation des femmes

C'est aussi l'occasion de mobiliser en faveur des droits des femmes et de leur participation à la vie politique et économique
Les Nations Unies définissent chaque année une thématique différente. Cette année, le thème de la Journée internationale des femmes, célébrée le 8 mars, est « Penser équitablement, bâtir intelligemment, innover pour le changement ». Il place l’innovation par les femmes et les filles, pour les femmes et les filles, au cœur des efforts pour parvenir à l’égalité entre les sexes.

CLICK

A lire : https://agriculture.gouv.fr/mots-cles/journee-internationale-des-droits-des-femmes
Dans l'Allier http://www.allier.gouv.fr/8-mars-2019-journee-internationale-des-droits-des-a2573.html

 

Édito

Agribashing 

L’agression d’un agriculteur qui a eu lieu dimanche dernier, doit être la dernière. Un céréalier de Loyettes, dans l’Ain, aurait été agressé par un riverain, alors qu’il appliquait un désherbant avec son pulvérisateur. Problème : ce n'est pas un acte isolé ; certains agriculteurs parlent de menace de mort. Depuis plusieurs mois, le fossé de l’incompréhension se creuse entre la société et ses agriculteurs, allant parfois jusqu’à des actes de violence.

Cette agression renvoie évidemment à un problème de société plus grave. Quand le citoyen fait justice lui-même. Car oui, le voisin croit probablement que sa cause est juste. Alors qu’au Salon de l’Agriculture le stand du ministère avait pour slogan « ensemble contre l’agribashing », Didier Guillaume n’a pas encore pris position.

Le constat reste tout de même que le niveau de violence est monté d’un cran. L’incendie d’un abattoir à l’automne dernier dans l e même département, ainsi que les actions de L214 et autres associations... Ce ne sont pas les bouchers dont les vitrines ont été saccagées, qui diront le contraire. 

Et en cette Journée internationale du droit des femmes, il est légitime de s’interroger. Etant donné qu’un agriculteur sur quatre est une agricultrice, comment aurait réagit ce riverain si c’était une femme dans la cabine du tracteur ?

Anne Sophie LESAGE Rédactrice en Chef

Ain : un agriculteur agressé pour cause d'épandage de phytos
C'est l' Ain agricole qui rapporte les faits. Un céréalier de Loyettes, dans l'Ain, aurait été agressé par un riverain, alors qu'il appliquait un désherbant sélectif à l'aide son pulvérisateur. Le voisin aurait commencé par filmer avant d'interpeler l'agriculteur. Interrogé par l'Ain agricole, le céréalier a déclaré " Il m'interrogeait, voulait que je lui donne mon adresse...
https://www.pleinchamp.com 

Journée du droit des femmes : un agriculteur sur quatre est une agricultrice (MSA)

Le mot " agricultrice " n'est apparu dans le Larousse qu'en 1961. Mais, le statut juridique reste flou. En 1962, sont créés les GAEC (groupements agricoles d'exploitation en commun) permettant à des agriculteurs de s'associer. Toutefois, cette loi qui empêche deux époux d'être seuls associés, a principalement profité aux fils d'agriculteurs s'apprêtant à reprendre l'exploitation, maintenant ainsi l'épouse comme aide familiale.
https://www.pleinchamp.com

Télécharger le programme des manifestations organisées ou soutenues par l’Etat dans l'Allier à l’occasion de la journée mondiale des droits des femmes (8 mars 2019) (format pdf - 1.2 Mo - 28/02/2019)